Congrès national des Professeurs de Physique et de Chimie du 27 au 30 octobre 2008 à Rouen
Debobinons la structure multicouche de la fibre de lin pour tisser des bio-composites
Christophe BALEY, Maître de Conférences à l'Université de Bretagne Sud, Laurent LEBRUN, Maître de Conférences à l'Université de Rouen et Claudine MORVAN, chercheur CNRS à l'Université de Rouen
Les fibres de lin présentent des performances mécaniques proches de celles des fibres de verre et peuvent les substituer dans certains matériaux composites. Ces propriétés particulières sont essentiellement dues à l'orientation des microfibrilles de cellulose. Cependant les caractères les plus discriminants entre les fibres issues de différentes variétés sont leur morphologie, leur structure et la présence de composés non cellulosiques incrustant les microfibrilles. L'environnement modulant également ces caractères, agit pour partie sur les propriétés des fibres.